Labélisation CNCE GEIQ

Procédure de la campagne de labellisation

Depuis 1997, les GEIQ sont labellisés annuellement. Cette labellisation garantit la qualité de l’activité à la fois aux entreprises et aux partenaires nationaux et territoriaux. En définissant un ensemble de prérogatives mais également d’engagements pour les entreprises adhérentes, le réseau des

GEIQ a voulu créer un espace au sein duquel les intérêts des entreprises et des salariés peuvent être convergents.

Le processus de labellisation des GEIQ s’est progressivement structuré et a permis de garantir la crédibilité ainsi que la qualité du réseau. La Charte nationale des GEIQ adoptée dès 1996 rappelle les principes fondateurs du réseau et pose les bases de la labellisation.

C’est le conseil d’administration du Comité National de Coordination et d’Evaluation des GEIQ (CNCE-GEIQ) qui porte la responsabilité de la délivrance du label, sur proposition du comité de labellisation (label reconnu par le décret 2009-1410 du 17 novembre 2009). Chaque année le

CNCE GEIQ couple ses visites de terrain avec l’analyse d’un dossier de labellisation. Celui-ci comporte des éléments déclaratifs, crédibilisés par l’examen de pièces comptables obligatoires. Le bureau examine donc des dossiers individuels anonymes et se prononce à partir de près de 40 indicateurs et critères quantitatifs et qualitatifs. L’annexe de l’instruction DGEFP 2008-14 du 20 août 2008 rappelle les principaux critères de labellisation.

Les CRCE-GEIQ regroupent les GEIQ labellisés d’une même région et disposent également d’une labellisation basée sur une charte nationale dédiée. Les dossiers anonymes sont également examinés lors de la campagne de labellisation.

A l’issue de la campagne, les structures labellisées reçoivent les résultats individuels de labellisation. Un document atteste du label pour une durée d’un an.

Date de dernière mise à jour : 17/07/2012